• Meta et une société de services financiers ont déposé une plainte conjointe, la première du genre, contre deux individus basés au Nigéria qui se sont livrés à des attaques de phishing pour tromper les gens en ligne et accéder à leurs comptes financiers en ligne.
  • Meta a déjà pris plusieurs mesures d’exécution contre les accusés, notamment en désactivant les comptes Facebook et Instagram, en bloquant les domaines usurpant l’identité de ses services et en envoyant une lettre de cessation et d’abstention.

Aujourd’hui, dans le cadre de nos efforts continus pour faire respecter nos conditions et protéger les personnes contre les abus, Meta et une société de services financiers ont déposé une plainte conjointe contre deux individus basés au Nigéria impliqués dans des escroqueries financières internationales par usurpation d’identité en ligne.

Les escroqueries par usurpation d’identité sont un sérieux défi, et cette action représente une avancée majeure dans la collaboration interprofessionnelle contre cet abus. Meta a déposé cette action devant le tribunal de district des États-Unis pour le district nord de la Californie, alléguant des violations des conditions et politiques de Facebook et d’Instagram.

Entre mars 2020 et octobre 2021, les accusés se sont livrés à des attaques de phishing destinées à attirer les personnes utilisant Facebook et Instagram vers des sites Web de phishing dans le but de compromettre leurs comptes de services financiers à des fins lucratives. Pour dissimuler leurs activités, les accusés ont utilisé un réseau d’ordinateurs pour contrôler plus de 800 comptes Facebook et Instagram usurpant l’identité et échapper aux mesures techniques d’exécution.

Depuis juin 2020, Meta a déjà pris plusieurs mesures d’exécution contre les accusés, notamment en désactivant les comptes Facebook et Instagram, en bloquant les domaines usurpant l’identité de ses services et en envoyant des lettres de cessation et d’abstention.

L’usurpation d’identité en ligne est interdite sur les méta-technologies, et nous continuerons à prendre des mesures pour protéger les personnes qui utilisent nos technologies. La collaboration intersectorielle est essentielle pour perturber ces abus et pour les efforts plus larges de Meta pour lutter contre l’usurpation d’identité en ligne. Ce procès est un signal clair pour ceux qui…

Voir la source de cette publication