Un ressortissant canadien fait face à des accusations liées à la cybercriminalité aux États-Unis et au Canada, les autorités affirmant qu’il a été impliqué dans des attaques de ransomware.

Matthew Philbert, 31 ans, d’Ottawa, en Ontario, a été arrêté le 30 novembre par la Police provinciale de l’Ontario et il est toujours en détention. Des ordinateurs portables, des tablettes, des unités de stockage et des cartes vierges ont été saisis sur le suspect.

Lors d’un point de presse conjoint mardi, des représentants du FBI et de la police canadienne ont déclaré que Philbert avait conspiré avec d’autres pour attaquer des entreprises, des agences gouvernementales et des particuliers aux États-Unis et au Canada.

Les attaques ont généralement commencé par un e-mail malveillant qui livrait un logiciel malveillant conçu pour donner à l’attaquant un accès complet à l’ordinateur de la victime, ont déclaré les enquêteurs.

Le ministère américain de la Justice a déclaré que Philbert avait été inculpé d’un chef de complot en vue de commettre une fraude et d’activités connexes liées aux ordinateurs, et d’un chef de fraude et d’activités connexes liées aux ordinateurs.

L’homme a été inculpé en Alaska, où il aurait ciblé et endommagé des systèmes appartenant à l’État en avril 2018. L’acte d’accusation indique que l’attaque aurait pu « provoquer la modification, l’altération et la modification potentielle et l’altération de l’examen médical, du diagnostic, du traitement. et les soins d’une ou plusieurs personnes.

Cela suggère que la cible était le ministère de la Santé et des Services sociaux de l’Alaska. L’organisation gouvernementale a également été visée cette année, mais cette attaque a été liée à des pirates informatiques parrainés par l’État.

En relation: Un adolescent canadien arrêté pour vol de 36 millions de dollars en crypto-monnaie

Connexes: Un Canadien plaide coupable d’avoir piraté Yahoo

Connexes : Un pirate informatique canadien arrêté pour avoir espionné des webcams

Eduard Kovacs (@EduardKovacs) est un éditeur collaborateur de SecurityWeek. Il a travaillé comme professeur d’informatique au lycée pendant deux ans avant de commencer une carrière dans le journalisme en tant que journaliste de sécurité pour Softpedia. Eduard est titulaire d’un baccalauréat…

Voir la source de cette publication