COMMUNIQUÉ DE PRESSE. La social-fi a été la tendance de l’industrie de la blockchain ces derniers temps. Le concept, intimement lié à l’idée de co-création, combine les termes « social » et « DeFi » pour promouvoir une plateforme interactive diversifiée pour le public. Element.Black, une plate-forme de social-fi récente, transforme le concept à un nouveau niveau en comblant le fossé entre les célébrités et les fans. Cela inclut leur jeu Pixel Infinity, qui permet aux célébrités et aux fans de briser les barrières sociales en incluant des interactions sociales et en faisant de l’art ensemble.

Récemment, Element.Black a annoncé une nouvelle collaboration avec DJ Snake, un producteur français à la pointe de la révolution de la musique électronique. DJ Snake s’est frayé un chemin jusqu’au sommet de l’industrie de la musique, collaborant avec certains des plus grands noms de l’industrie du divertissement.

Qui est DJ Snake ?

DJ Snake, dont les premières influences incluent Cypress Hill et KRS-One, était un grand fan de l’art du graffiti quand il était enfant. Il a presque toujours échappé à l’arrestation des gendarmes de Paris, qui le pourchassaient pour avoir souillé les murs publics de graffitis. Cette capacité à échapper à la capture lui a valu le surnom de « Serpent ». Lorsqu’il a commencé à devenir DJ plus tard dans sa vie, il a été baptisé « DJ Snake » et le surnom est resté.

Adolescent, il débute sa carrière de DJ, se produisant dans les discothèques et boîtes de nuit parisiennes. Il a acquis une reconnaissance mondiale quelques années plus tard lorsqu’il a collaboré avec Lady Gaga, Diplo et Lil John pour produire et sortir de nombreux morceaux en tête des charts. DJ Snake a d’abord collaboré avec Lady Gaga sur l’album nominé aux Grammy « Born This Way ». Plus tard dans sa carrière, il a coopéré avec le rappeur et producteur de disques Lil Jon sur le clip « Turn Down for What », qui a remporté un Grammy Award pour « Meilleure vidéo musicale ».

Les efforts sérieux de DJ Snake pour être le pionnier des genres musicaux « Trap », « House » et « Electronic Dance Music » ont été récompensés par des Grammy, Billboard et MTV Video…

Voir la source de cette publication