Kiwibot, la startup de livraison robotisée sur les trottoirs, a annoncé un partenariat avec le géant de la restauration et de la gestion des installations Sodexo pour amener ses robots sur les campus universitaires américains. À partir de ce mois-ci, les étudiants et les professeurs de l’Université d’État du Nouveau-Mexique, de l’Université Loyola Marymount et de l’Université Gonzaga devraient avoir la possibilité de commander des repas frais via de mignons petits robots dans les emplacements desservis par Sodexo sur les campus.

Ce n’est pas la première fois que Kiwibot livre de la nourriture pour des collégiens sur-caféinés, ayant la gueule de bois et épuisés. Ses robots, qui sont conçus pour être adorables et peuvent se déplacer à environ trois kilomètres à l’heure, sont nés à l’Université de Berkeley, en Californie. Là, la société a pu accumuler 150 000 livraisons et prouver son cas d’utilisation pour l’expansion sur d’autres campus, comme l’Université de Denver et l’Université de Stanford.

Sodexo fournit la nourriture pour les cafétérias et les réfectoires de centaines de collèges à travers les États-Unis, ce partenariat pourrait donc s’avérer extrêmement fructueux pour Kiwibot. Il aura besoin d’un coup de pouce pour suivre son principal concurrent, Starship Technologies, qui a effectué un million de livraisons en janvier et opère également dans de nombreux campus universitaires.

Les campus sont souvent un choix naturel pour les startups en développement autonome. Non seulement les universités sont ouvertes à l’expérimentation de nouvelles idées, mais compte tenu de l’économie unitaire d’un campus, les perspectives de croissance des revenus sont plus favorables que de travailler en B2B dans une ville, explique Diego Varela Prada, directeur de l’exploitation chez Kiwibot.

« De plus, les campus universitaires offrent un avantage car ils ont tendance à être un environnement plus contrôlé que les rues publiques en ce qui concerne la complexité des infrastructures publiques, la circulation automobile et la congestion », a déclaré Prada à TechCrunch.

Dans le cadre du partenariat, les étudiants pourront utiliser leurs plans de repas pour la livraison de Kiwibot via leur application Sodexo Bite+. Ceux qui n’ont pas de plan de repas peuvent payer jusqu’à…

Voir la source de cette publication