Unité21, une startup qui aide les entreprises à surveiller les activités frauduleuses avec son logiciel sans code, a annoncé aujourd’hui avoir levé 34 millions de dollars dans le cadre d’un tour de table de série B dirigé par Tiger Global Management.

Le tour valorise Unit21, basé à San Francisco, à 300 millions de dollars et intervient neuf mois après que la startup a levé une série A de 13 millions de dollars qui comprenait des investissements des fondateurs de Plaid, Chime et Shape Security ainsi que de l’ancien COO de Venmo Michael Vaughan.

ICONIQ Capital et les bailleurs de fonds existants Gradient Ventures (le fonds de capital-risque d’IA de Google), A.Capital et South Park Commons ont participé au dernier événement de financement.

Former Affirm chef de produit Trisha Kothari et CLarence Chio a fondé Unit21 en 2018 dans le but de donner aux équipes chargées des risques, de la conformité et de la fraude un moyen de lutter contre la criminalité financière via une « plate-forme sécurisée, intégrée et sans code ».

Crédits image : Unité21

La paire disent qu’ils ont lancé Unit21 sur la base de la conviction que le modèle existant d’apprentissage automatique « boîte noire » utilisé pour la prévention et la détection de la fraude était défectueux. Leur idée était de développer un système alternatif pour fournir aux équipes de gestion des risques et de la conformité plus de contrôle sur leurs opérations. Unit21 décrit sa technologie de base comme un ensemble d’outils « d’alerte et d’examen » conçu pour donner aux opérateurs non techniques et aux équipes de lutte contre le blanchiment d’argent (AML) la possibilité d’écrire « facilement » des modèles statistiques complexes et de déployer des flux de travail personnalisés sans avoir à impliquer leurs équipes d’ingénierie. Unit21 dit qu’il fournit cet ensemble d’outils aux entreprises dans le but de les aider à atténuer les risques de fraude et de blanchiment d’argent grâce à Vérification Know Your Customer (KYC), détection de surveillance des transactions et gestion des cas de rapport d’activité suspecte (SAR).

Unit21 a constitué une impressionnante base de clients de plus de 50 entreprises clientes, dont Chime, Intuit, Coinbase, Gusto, Flywire, Wyre et Twitter, entre autres. La société affirme avoir surveillé plus de 100 milliards de dollars d’activité via son API et son tableau de bord…

Voir la source de cette publication