Bien que les plates-formes d’événements virtuels aient fait l’objet de beaucoup d’attention et d’argent au cours de l’année écoulée, la cofondatrice et PDG d’Introvoke, Oana Manolache, a prédit que nous ne sommes qu’au début d’une «troisième vague de transformation numérique».

Dans son cadrage, la première vague est venue au début de la pandémie, alors que tout le monde utilisait des outils de visioconférence comme Zoom pour leurs événements virtuels. Viennent ensuite des plates-formes de conférence comme Hopin (qui a collecté des fonds dans un clip époustouflant). Mais Manolache a fait valoir que même Hopin représente un «pansement» dont les clients espèrent qu’ils les remettront en place jusqu’à ce que les événements en personne puissent reprendre – en particulier lorsque les organisateurs doivent diriger les participants vers une plate-forme tierce.

«Une taille unique ne convient pas à tous», a-t-elle déclaré. «La solution Band-Aid qui n’était censée durer que quelques mois a eu de gros avantages car les entreprises ont élargi leur base de clients et leurs objectifs de revenus. Nous avons maintenant atteint la troisième vague, car les organisations veulent apporter des solutions à leur propre univers et s’approprier leur relation avec le public. « 

Introvoke, basé à San Francisco, est diplômé de Techstars Accelerator qui vise à fournir cette solution de troisième vague. Il annonce aujourd’hui qu’il a levé 2,7 millions de dollars de financement dirigé par Struck Capital, tandis que Comcast, Social Leverage, Great Oaks, V1vc, Time CTO Bharat Krish et le co-fondateur de Resy Mike Montero ont également participé.

La startup propose des composants tels que des scènes virtuelles, des salles de discussion et des hubs réseau, tous personnalisables et intégrables sur le site Web d’un client. Manolache a déclaré qu’Introvoke (le nom vient de l’idée des «introductions qui suscitent la réflexion») est conçu pour un avenir hybride, qui prendra plusieurs formes: «Hybride va signifier des événements virtuels uniquement, des événements en personne uniquement et des événements qui avoir en personne et éléments virtuels. »

Crédits d’image: Introvoke

Introvoke facture les clients en fonction des minutes d’événements en direct, un modèle qui, selon lui, est …

Voir la source de cette publication