HYAS, un fournisseur de renseignements sur les menaces basé à Victoria, au Canada, basé sur l’infrastructure de l’adversaire, a annoncé cette semaine qu’il avait clôturé une ronde de financement de série B de 16 millions de dollars dirigée par S3 Ventures.

HYAS affirme avoir créé un immense lac de données d’infrastructure d’attaquants, y compris des informations basées sur le domaine qui peuvent être connectées à d’autres outils de sécurité à l’aide d’une API, et propose également sa propre solution de sécurité DNS basée sur le cloud.

Les équipes de sécurité d’entreprise peuvent utiliser HYAS pour rechercher, détecter et identifier l’infrastructure de l’adversaire afin de bloquer de manière proactive les attaques de phishing et de ransomware connues et non encore lancées au niveau de la couche réseau.

[[En rapport: À l’intérieur de la bataille pour contrôler les lacs de données de sécurité d’entreprise]

«HYAS change la table des attaquants en exposant et en bloquant leur infrastructure et leurs canaux de communication», explique Dave Ratner, PDG de HYAS.

Selon la société, les fonds supplémentaires seront utilisés pour accélérer le développement de produits et soutenir l’expansion du marché pour ses offres.

Le cycle a également été soutenu par Uncorrelated Ventures, Tightline Holdings, Cyber ​​Mentor Fund, Dcode Capital et la participation continue des investisseurs précédents M12, Startup Capital Ventures et 205 Capital.

Dans le cadre du financement, Charlie Plauche, associé chez S3 Ventures, rejoindra le conseil d’administration de HYAS.

voir le compteur

Depuis plus de 10 ans, Mike Lennon surveille de près le paysage des menaces et analyse les tendances dans l’espace de la sécurité nationale et de la cybersécurité d’entreprise. Dans son rôle chez SecurityWeek, il supervise la direction éditoriale de la publication et est le directeur de plusieurs grandes conférences de l’industrie de la sécurité à travers le monde.

Chroniques précédentes de Mike Lennon:
Mots clés:

Voir la source de cette publication