La start-up de sécurité réseau livrée dans le cloud, iboss, a annoncé mardi la conclusion d’un nouvel accord de financement de 145 millions de dollars pour accélérer la croissance sur un marché lucratif.

iboss, fondée par les frères jumeaux Paul et Peter Martini il y a cinq ans, avait précédemment versé 35 millions de dollars en capital-risque à Goldman Sachs.

La nouvelle ronde de financement a été menée par NightDragon et les partenaires de Francisco.

La société basée à Boston, dans le Massachusetts, vend des produits qui permettent de consolider la mise en réseau et la sécurité de pointe dans un modèle Secure Access Service Edge (SASE) qui fonctionne et fournit une protection de cybersécurité dans le cloud.

Alors que les employés de l’entreprise se connectent de plus en plus à des applications cloud telles que Microsoft Office 365, Zoom et autres, iboss a déclaré que ses produits fournissent des connexions sécurisées et conformes. La plate-forme iboss connecte directement les utilisateurs aux bureaux ainsi qu’aux applications cloud, éliminant ainsi le besoin d’acheminer le trafic Internet via des appliances centralisées sur site.

La société a déclaré que son architecture est conçue pour le cloud à partir de zéro, permettant aux entreprises de migrer les fonctionnalités et les politiques de sécurité – telles que les proxys de passerelle Web, les pare-feu réseau et l’accès réseau Zero Trust – directement vers le cloud.

En relation: Goldman Sachs investit 35 millions de dollars dans une start-up de cybersécurité iboss

En relation: Obtenir SASE, sans l’hyperbole

En relation: Le périmètre 81 du fournisseur SASE lève 40 millions de dollars

Colonnes précédentes de SecurityWeek News:
Mots clés:

Voir la source de cette publication