L’hygiène de cybersécurité n’a jamais été aussi cruciale qu’aujourd’hui. Nous travaillons à distance, consacrons plus d’heures et traitons de nouvelles situations que nous n’avons pas connues. Pour beaucoup, ce changement est non seulement stressant, mais aussi distrayant. Ces changements ont bouleversé la journée de travail traditionnelle et, dans de nombreux cas, notre concentration, ce qui introduit des risques. Même les ingénieurs et employés les plus soucieux de la sécurité peuvent manquer quelque chose d’important ou négliger une tâche qui était auparavant une activité de sécurité de routine.

Retour aux sources

Nous avons constaté une augmentation des cyberattaques ces derniers mois avec des perturbations causées par des campagnes de phishing, des attaques DDoS et des vols de données. Celles-ci ont toujours été les trois vecteurs d’attaque les plus courants, mais la pandémie a permis à des acteurs malveillants de profiter de ce qu’ils considèrent comme une opportunité. Selon un rapport d’Interpol, au cours de la période de janvier à avril 2020, plus de 48 000 URL malveillantes ont été créées, qui auraient été utilisées pour des attaques de phishing et la diffusion de logiciels malveillants.

Simultanément, des technologies sont introduites, améliorées et étendues presque quotidiennement pour prendre en charge de nouvelles façons de travailler avec des investissements pour soutenir les bureaux à domicile et le traçage de proximité, la 5G étant en tête.

Avec ce niveau d’accélération, le moment semble opportun pour prendre du recul, reprendre son souffle et reconsidérer les bases de la cybersécurité. Cela ne veut pas dire ralentir, mais plutôt faire le point sur la situation pour s’assurer que toutes les bonnes cases sont cochées et que l’innovation ne prend pas le pas sur la protection. N’oubliez pas qu’un faux pas pourrait coûter des millions de dollars en revenus, en dommages à la marque et à la réputation.

Étape 1

Une sécurité adéquate des terminaux doit être le premier domaine d’intérêt, en veillant à ce que chaque appareil dispose d’une protection en place. Ceci est fondamental pour garder les menaces à distance et est parfois négligé en supposant que «cela fonctionne». Avec autant de travailleurs distants, les entreprises doivent …

Voir la source de cette publication