Bien qu’il y ait eu une multitude de mauvaises nouvelles ces derniers mois dans le monde du capital-risque alors que les entreprises tiennent compte de l’évolution des conditions macroéconomiques dans le sillage de COVID-19, cela n’a pas empêché certaines grandes sociétés d’investissement de continuer à lever d’énormes piles de fonds de capital et de devenir plus audacieux dans leurs thèses d’investissement.

Exemple concret: Summit Partners, un vénérable investisseur au stade de croissance des startups et concentré sur les écosystèmes en Amérique du Nord et en Europe, a levé deux nouveaux mégafonds. La firme a également annoncé qu’elle avait embauché Melanie Whelan, qui était auparavant PDG de SoulCycle, en tant que nouvelle directrice générale. Elle est actuellement EIR au sein du cabinet.

Summit a levé un fonds d’actions de croissance d’un milliard de dollars axé sur les startups nord-américaines, et a également levé un fonds de 1,1 milliard d’euros (1,24 milliard de dollars) axé sur les startups européennes. La société a déclaré que les fonds cibleront des investissements de croissance de type actions avec une taille de contrôle comprise entre environ 10 et 60 millions de dollars pour les startups nord-américaines, et un peu plus grande pour leurs homologues européens.

Ces derniers mois, la firme a investi dans des entreprises comme la plateforme de cybersécurité RiskIQ, selon Crunchbase, la start-up d’automatisation des flux de travail AppWay, le service de gestion des interactions Podium, la marque de literie grand public Brooklinen et la plateforme de cyber-compétences Immersive Labs.

Alors que Summit est traditionnellement connu pour ses investissements dans les entreprises, il semble que la firme veuille doubler la consommation avec l’embauche de Whelan. Elle se concentrera sur les «services à forte croissance pour les consommateurs et les technologies», selon Summit.

Infos WEB:  Le rançongiciel Sodinokibi peut désormais crypter les fichiers ouverts et verrouillés

Whelan a eu une longue carrière chez SoulCycle, rejoignant l’entreprise en tant que COO en 2012, puis a pris le titre de PDG en 2015. Là, elle a conduit l’expansion du marché et a travaillé pour préparer la marque de fitness quelque peu culte pour les marchés publics, avec une introduction en bourse qui était prévue mi-2018. Cette introduction en bourse a finalement été tirée par la société, qui a dû faire face à des vents contraires de Peloton et d’autres arrivistes de fitness, et Whelan a quitté le poste de PDG vers la fin de …

Voir la source de cette publication